Brocade et CERN openlab travaillent ensemble au développement de SDN

Brocade collabore avec CERN openlab sur le développement de solutions SDN qui satisferont les futurs besoins en infrastructure

Brocade (NASDAQ: BRCD) a noué un partenariat avec CERN openlab, dont l’objectif est d’aider cet institut de recherche réputé à développer une stratégie à long terme en matière de Software-Defined Networking (SDN) pour le New IP. Brocade est désormais un membre « networking contributor » officiel de CERN openlab et conforte ainsi son rôle de fournisseur technologique du CERN.

CERN openlab a été créé en 2001. C’est un partenariat public-privé unique entre le CERN et des entreprises informatiques de premier plan. L’objectif de CERN openlab est d’accélérer le développement de solutions innovantes destinées à être utilisées par la communauté mondiale du Grand collisionneur de hadrons (LHC).

Brocade travaille désormais avec CERN openlab sur une nouvelle solution qui va permettre à l’institut de relever les défis à long terme liés à son infrastructure de réseau. Vu la nature des recherches, l’institut génère de grands volumes de données. Il doit donc absolument disposer d’un réseau efficace, flexible et évolutif qui puisse absorber les pics de trafic. Le projet avec Brocade vise à créer un réseau évolutif sur base du New IP avec un framework d’applications SDN pour router de façon optimale les données depuis et vers l’institut. Brocade prévoit en outre des interfaces utilisateur complètes pour ses solutions, permettant ainsi aux utilisateurs de disposer d’images graphiques et de visualisations qui présentent les données du trafic réseau historiques et en temps réel.

La solution open SDN est basée sur OpenFlow et utilise Brocade® SDN Controller et l’application Brocade Flow Optimizer afin d’améliorer les performances du réseau, d’optimiser de façon proactive la planification de la capacité et d’éliminer la congestion du réseau. La solution s’appuie également sur des routeurs MLXe et des commutateurs ICX® de Brocade adaptés à OpenFlow.

Alberto Di Meglio, directeur de CERN openlab, déclare : « Le Grand collisionneur de hadrons est une des machines les plus complexes jamais bâties et nécessite donc des solutions informatiques très sophistiquées, aussi bien pour le piloter que pour analyser l’énorme quantité de données découlant des expérimentations. Nous nous situons souvent à la pointe des possibilités pour la gestion de réseau et d’infrastructure. Nous nous réjouissons de l’aide que nous apporte Brocade pour construire un réseau moderne et flexible qui supportera les recherches  du CERN dans les prochaines années. »

Kelly Herrell, senior vicepresident et general manager Software Networking chez Brocade, ajoute : « Les expérimentations qu’a effectuées le CERN sont cruciales pour répondre aux questions sur l’origine de l’univers. Les technologies de l’information jouent un rôle clé dans la réalisation de ces expérimentations. L’engagement de CERN openlab vis-à-vis de la technologie open source est un élément important de ce qui a fait de l’organisation un pionnier ces 14 dernières années. Étant l’un des fondateurs du projet OpenDaylight, Brocade est à la pointe du passage à l’open SDN. Nous sommes enthousiasmés par l’idée de faire partie de CERN openlab et sommes impatients d’entretenir une collaboration étroite avec le CERN pour développer les solutions SDN efficaces et évolutives nécessaires à ses recherches. »